Active Directory Replication Status Tool: Back to the Future !

A l’heure d’AWS, d’Azure AD, de l’IDaaS & autre joyeuseté « Cloudifiante », il est totalement incongru de voir à quel point l’IT interne des entreprises est pauvrement géré, c’est même terrifiant… Surtout quand nous parlons d’Active Directory !

Je viens de finir une mission chez un grand compte (bien sur je garderais pour moi le nom du coupable par charité intellectuelle et conscience professionnelle…) sur la gouvernance et la sécurisation de leur annuaire Active Directory: et oui ! je fais encore de l’Active Directory ! J’en fais même encore beaucoup, mais disons que je sélectionne les missions.

Le pauvre responsable Active Directory n’en peut plus, je dois dire qu’il a fort à faire… vous vous voyez jongler avec 3 parpaings en équilibre sur un château de cartes avec un bandeau sur les yeux ? vous voyez l’idée ? c’est son pain quotidien… Je ne suis pas sur que la direction générale est bien conscience du danger, mais bon c’est un autre problème, moi perso, j’ai présenté mes recommandations au CTO, il en fera bien ce qu’il veut.

Pendant cette mission, il a fallut comprendre pourquoi la réplication AD ne fonctionnait pas, ou peu… Alors oui, on peut faire du « repadmin /showrepl * /csv > replsd.csv » à tour de bras et s’amuser avec Excel pour filtrer tout cela; oui, il y a plein de moyens de superviser la chose; oui. Mais le pauvre responsable Active Directory voulait juste un tool tout simple qui le sauve de la bankrupt les soirs de pleine lune…

C’est alors que je me suis rappelé d’un tool Microsoft, et il se trouve que ce software a été mis à jour il y a quelques mois: Active Directory Replication Status Tool (ADREPLSTATUS) – téléchargeable [ ICI ]

Il s’agit d’un outil vraiment sympa, avec une interface graphique remaniée qui permet d’analyser de façon très précise les réplications AD – les options de filtre sont vraiment très nombreuses et les résultats exportables dans un fichier CSV (pour les fans d’Excel 😉

La barre de menu est très claire:

Les options permettent de lancer un scan ciblé:

et de visualiser très simplement les résultats afin de permettre un diagnostic:

Bref, un outil vraiment sympa, mis à jour pour Windows Server 2016, et bien sur, plus le modèle de réplication est complexe, plus il est utile !

Bons tests de votre côté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*