Active Directory dans le nuage, est ce bien raisonnable ?

Le service d’authentification rattaché à l’offre de Cloud Public de Microsoft, dont Office365, vient de changer de nom: il s’appelle dorénavant Windows Azure Active Directory (WAAD), et oui, carrément !

Attention, pas de confusion, pour l’instant il s’agit toujours d’un annuaire différent de l’annuaire « On premise » – En clair, il faut implémenter le service de synchronisation fournit par Microsoft afin de faire du push des comptes Utilisateurs et Groupes depuis l’Active Directory On Premise vers « l’annuaire » WAAD dans le nuage de Microsoft, et les fonctions ne sont pas les même.

Vous trouvez cela nuageux ? vous n’avez encore rien vu !

pour le push des objets, vous utiliserez le composant DirSync V2, qui est en fait un packaging spécifique du moteur de synchronisation d’ILM (oui, j’ai bien dit ILM, pas FIM, donc 32bits only) réalisé par l’équipe Cloud de Microsoft US. Cette synchronisation vous permettra alors de provisionner « automatiquement » une partie de vos objets dans l’annuaire en ligne utilisé par vos applications hébergées sur le service en ligne de Microsoft (ah, oui, j’oubliai, on ne dit plus ASP ou service en ligne, on dit Cloud…)

Pour un certain nombre de raisons techniques, cette synchronisation est actuellement obligatoire pour faire ensuite de la fédération d’identité et donc du SSO basé sur un scénario de fédération entre l’annuaire Active Directory local et le service d’annuaire dans le « cloud » de Microsoft.

Depuis quelques mois, une nouvelle brique à fait son apparition, il s’agit de ACS 2.0, pour être tout à fait honnête, je n’ai pas encore totalement intégré les subtilités fonctionnelles additionnelles de ce composant (d’ailleurs si certains veulent laisser des commentaires sur ce post…) à part le fait que je devrais être en théorie capable de fédérer des fournisseurs des services tel que Google ou Facebook, ce que je n’ai pas réussi à faire… et on ne peut pas dire que la documentation sur ce sujet me brule les yeux…

Bref, cela avance à petit pas, mais cela avance.

Le changement de nom du service d’authentification en Windows Azure Active Directory semble vouloir démontrer un futur « véritable » Active Directory dans le cloud de Microsoft. Pourquoi ne pas imaginer avoir des contrôleurs de domaine répliquant directement les informations « On premise » vers le cloud de Microsoft, au delà de la Fédération qui reste compliqué à implémenter pour beaucoup d’entreprises; pourquoi ne pas imaginer une abolition des frontières classique en terme de couverture d’annuaire ?

Pourquoi ne pas l’imaginer, oui, mais… est ce souhaitable ? c’est là pour moi la vraie question… j’avoue être assez émerveillé (ou horrifié, cela dépend…) par le peu de précaution que prennent les organisations avec ce type de sujet. Je vous laisse seul juge, mais voulez vous vraiment mettre votre Active Directory dans le nuage ???

One thought on “Active Directory dans le nuage, est ce bien raisonnable ?

  1. KONE ABDOUL-KARIM 30 mai 2012 / 15 h 47 min

    merci pour ton post !
    je ne te cache pas qu’à première lecture du nom du service WAAD, j’ai tout de suite cru à un « véritable » AD sur le cloud!!!

    je me disais donc une intégration aisée et facile et pas cette « gymnastique » au travers de tous ces services.

    Cela dit, c’est peut être un mal pour un bien : je ne suis pas plus que ça pressé de voir directement mon Active Directory sur le cloud ! utilser les services en ligne (pardon…. le cloud) pour dupliquer et sauvegarder automatiquement une image de mon (mes) serveur(s) AD me suffit amplement !

    Bref, avançons, c’est bon pour la technique, mais avaçons doucement : c’est mieux pour nos nerfs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*