Retrouvez mes présentations lors de l’évènement aOS Grenoble !

Le 22 mai 2017, de nombreux experts IT se sont réunis sur Grenoble afin de présenter différents concepts autour des nouvelles technologies et des tendances informatiques actuelles. Cet évènement était organisé par la communauté aOS. Les sessions couvraient des sujets aussi variés que le développement dans Azure, la téléphonie sur IP ou les infrastructures Cloud. Pour ma part, j’ai réalisé une première présentation sur la Digitalisation des environnements de travail (Workplace Digitalization) et une deuxième sur la gestion des identités dans le cloud.

Vous pouvez retrouvez ces deux présentations sur ce lien docs.com:

 

Directory as a Service, c’est parti !

AzureADDoma1Ça y est ! Microsoft rend public Azure AD Domain Services (à ne pas confondre avec Azure AD ou avec le fait d’installer un DC sur la plateforme IAAS d’Azure… Bon, je sais, ca devient un peu compliqué) qui est la première brique d’une approche qui fait fantasmer énormément de monde: le Directory As A Service ou DaaS. Alors oui, vous allez me dire le DaaS c’est aussi le « Data as a Service », le « Desktop as a service », etc… bon d’accord, alors écrivons le comme cela: DIRaaS, cela sera plus clair…

Donc pour faire simple, Microsoft rend public un nouveau service Azure permettant de créer un service online « simulant » un Active Directory dans Azure (côté SaaS, pas côté IaaS): Azure AD Domain Services. Les objectifs de ce service sont multiples:

(1) Permettre aux entreprise qui possèdent des applications AD dépendantes dans l’IaaS d’Azure (donc des applications hébergées sur des machines virtuelles Azure pour faire simple) de consommer un service Active Directory standard (enfin presque…) sans être obligé d’installer et de maintenir des DCs sur des machines virtuelles Azure uniquement pour des besoins applicatifs

(2) Permettre à des petites entreprises de pouvoir TOUT consommer sous la forme de service d’infrastructure depuis la plateforme Azure – Mais attention, à ce stade il n’est possible que de joindre des machines qui sont des VMs dans Azure, donc ici, pas possible de joindre un domaine Azure AD Domain Services depuis par exemple une machine Windows 10 qui est « on premises » (alors que cette fonction existe avec AD Azure, oui je sais c’est un peu compliqué…)

(3) A terme, fournir un véritable DIRaaS pour les grandes entreprises. Sur ce point, oui, je sais,  j’extrapole, mais je sens bien les choses comme cela, et franchement c’est assez intéressant. Bien sur il y a encore pas mal de dev à faire, mais cela va venir, j’en suis persuadé…

Faire des tests !

En effet, dans le cadre de la gestion de VMs qui sont dans Azure et qui possèdent des applications dépendantes à AD, il faut voir globalement le service Azure AD Domain Services comme un service qui expose les protocoles Kerberos, NTLM, LDAP et GPOs – les VMs Azure peuvent donc joindre ce domaine. Mais attention, on est pas ici exactement comme un domaine AD, donc il est important de faire des tests pour valider que vos applications sont fonctionelles dans ce contexte technique et être certain qu’elles fonctionnent avec ce service – à ce jour, je ne suis pas sur qu’il existe un catalogue officiel d’applications certifiées pour le service, cela viendra certainement.

En bref.

Super intéressant, à tester. Plus d’informations [ ici ]