Quel intérêt à utiliser Ping Identity avec Azure AD Premium ?

 

Il y a quelques mois, Microsoft annonçait son partenariat avec Ping Identity pour renforcer son offre Azure AD Premium:

Mais cette annonce coïncidait avec l’annonce quelques semaines auparavant de la mise en preview d’une fonction de App Gateway au niveau d’Azure AD Connect (fonctionnel mais toujours en preview à ce jour). Ainsi, beaucoup de mes clients et contacts me demandaient au fil des semaines quel pouvait être l’intérêt pour eux d’utiliser Ping Identity alors que Microsoft fournissait maintenant une App Gateway permettant non seulement de publier des applications on-prem au niveau du portail Azure AD Premium sans l’obligation d’ouvrir des ports au niveau des firewall mais également de jouer des authentification sur l’annuaire Active Directory local sans déployer ADFS. Nous allons essayer de répondre à cette question dans cette article.

Déjà, revenons quelques instant sur l’offre Ping Identity. Ping Identity est l’entreprise leader dans le domaine des solutions de fédération d’identité pour les entreprises. Cette entreprise américaine a vraiment été un des pionniers en la matière, principalement pour les organisations avec des besoins complexes ne pouvant pas être couverts avec ADFS et Shibboleth. Mais depuis environ 18 mois, les offres Ping Identity ont été progressivement dépassées par les solutions de IDentity as a Service, qui rappelons le, propose notamment un système de fédération multi-tiers en mode SaaS. Ping Identity a essayé de réagir sur le segment IDaaS, mais leur architecture produit n’a pas convaincu, laissant le champs libre à Microsot, Centrify et Okta sur le marché IDaaS. Il fallait donc régir pour ce leader établi  de la fédération d’identité.

En septembre dernier, Microsoft annonçait donc son partenariat avec Ping Identity:

En parallèle, Microsoft proposa en private preview puis en public review la fonction App Gateway intégrée à Azure AD Connect avec notamment les possibilités suivantes:

  • Fournir un accès aux applications internes sans modification des firewall, des routeurs ou des reverse proxy
  • Sécurisation de l’accès aux applications internes via un mécanisme de « reverse VPN » basé sur la fonction bus d’Azure
  • Publication d’applications web internes utilisant IWA (Integrated Windows Authentication)
  • Publication d’applications Web utilisant « form-based access »
  • Publication d’applications publliées via la fonction Remote Desktop Gateway

Ces avancées notoires permettant nottamment à Microsoft de rattraper son retard sur la fonction Cloud Gateway proposé par Centrify via son offre IDaaS.

Que peut donc me fournir Ping Identity en plus de ces fonctions déjà très intéressantes ?

La raison principale de ce partenariat est de pouvoir traiter des applications web internes utilisant l’authentification de type headers HTTP.

Pour ce, il sera nécessaire d’installer un composant supplémentaire PingAccess au niveau du réseau local, ce composant communiquant avec Azure AD Premium et le connecteur Azure AD Connect:

Pour ce, il est possible directement au niveau de la console Azure AD Premium de publier de telles applications en indiquant quelles seront accédées en passant par le composant PingAccess:

Un des intérêts de cette combinaison est de « contourner » les options de sécurité assez faibles d’une authentification par headers Http en utilisant des APIs Azure spécifiquement développées pour faire communiquer Azure AD Premium et PingAccess: ainsi, il sera possible de définir des règles d’accès et de rôles qui seront transposées et traduites par le composant PingAccess depuis le RBAC Azure:

Quel avenir pour ce partenariat ?

Euhm… bonne question ! Pour ma part je ne suis pas convaincu par le fait que cette fonction sera suffisante a faire décoller le partenariat technologique et commercial, surtout que pour l’instant le modèle de pricing de PingAccess pour Azure AD est assez obscure, Ping Identity n’étant pas spécialement connu pour le côté bon marché de ses produits… (bon, après ce sont de très bons produits, tout se paye). De plus, au travers de mes différentes missions de consulting sur la partie IDaaS, ce type d’authentification (Headers Http) n’étaient pas la priorité des clients…

Un point stratégique important est de comprendre que les offres de IDaaS vont petit à petit éliminer le besoin de solution de fédération d’identité installées localement (ADFS, Shibboleth, Ping, ForgeRock, etc.) et vont remplacer sous forme de service SaaS l’ensemble des composants de fédération. Bien sur, pour des besoins très spécifiques, notamment en ce qui concerne des scénarios complexes dans des grandes entreprises, les passerelles de fédération d’identité installées localement ont encore de beaux jours devant elles, mais dans 5 ou 6 ans ? Pas certain !

Bon, à la fin, cela serait peut-être plus simple si Microsoft rachetait Ping Identity, non ? 😉

Cloud Identity Summit 2012

  Le Cloud Identity Summit 2012 tient place du 16 au 19 Juillet à Vail dans le Colorado, USA. Cet évènement est en fait organisé par Ping Identity, la société leader dans la fourniture de solutions de fédération d’identité pour les applications en ligne (Cloud Public) notamment. Néanmoins, la société Ping Identity joue le jeux de la comparaison et a su construire un panel très intéressant de sponsors. Pour ceux qui n’y sont pas, regardez bien l’année prochaine, car je suis certain que cela va devenir un évènement majeur dans le monde de la gestion des identités – un peu ce que NetPro avait réussi à construire avec la Directory Experts Conference et les technologies d’Annuaires et Active Directory.

Le programme me semble vraiment très bien conçu, j’essaierai d’en être l’année prochaine !

Pour suivre l’évènement sur Twitter: #CIS2012