La technologie BlockChain est-elle le futur standard de la gestion des identités ?

Depuis quelques mois, je suis de façon très proche l’évolution de la technologie BlockChain et les implications de cette technologie sur la gestion des identités. Il est clair que de manière structurelle, cette technologie est parfaite pour gérer des identités. En effet, cela permet un système à la fois centralisé et décentralisé, un contrôle fiable des identités et une certitude sur la fiabilité des données (au sens où ces données ne sont pas falsifiables) – il reste néanmoins à faire des progrès en terme de performance, la gestion des identités devant s’appuyer sur des modifications visibles “en presque temps réel”.

Il est donc important dès maintenant pour les spécialistes de la gestion des identités de se pencher sur ce sujet. Dans cet article, je vais donc mettre quelques liens et pistes pour que vous puissiez explorer vous-même ce nouveau paradigme.

D’abord, un super site pour « tester » la technologie BlockChain et surtout comprendre son fonctionnement de manière visuelle : https://blockchaindemo.io/

Un article expliquant le concept de BaaS (Blockchain as a Service), vous remarquerez que tous les grands noms sont sur le pont et proposent un service BaaS: https://www.lebigdata.fr/baas-blockchain-as-a-service-definition

Ensuite deux articles de vulgarisation permettant de comprendre en quoi la technologie BlockChain est parfaitement adaptée à la gestion des identités : https://www.devteam.space/blog/how-to-use-blockchain-technology-for-identity/ & https://www.forbes.com/sites/forbestechcouncil/2018/07/27/how-blockchain-can-solve-identity-management-problems/

Le site web de la DIF, soit la Decentralized Identity Foundation, organisation visant à définir les nouveaux standards en termes de gestion des identités, en adoptant un modèle basé sur la BlockChain (même si cela n’est pas clairement exprimé sur leur site) : https://identity.foundation/

De plus, Microsoft travaille sur le sujet de façon très très forte ! Tout d’abord un article sur Github présentant le projet Bletchley, qui est le projet de support de la technologie Blockchain made in Microsoft: https://github.com/Azure/azure-blockchain-projects/blob/master/bletchley/bletchley-whitepaper.md

Ensuite un article expliquant que Microsoft travaille sur une gestion des identités basée sur la BlockChain : https://thenextweb.com/hardfork/2018/02/12/microsoft-digital-identity-blockchain/

Un autre article présentant le Framework “Coco Framework”: https://ulvbjornsson.com/2018/02/05/microsofts-coco-framework-enhancing-cybersecurity-on-the-blockchain/ – extrêmement intéressant, car visant à résoudre les problèmes de la technologie Blockchain appliquée à la gestion des identités (comme la performance par exemple).

Puis un article nous indiquant que Microsoft vient de délivrer un kit de développement Cloud pour développer des technologies BlockChain : https://thenextweb.com/hardfork/2018/11/15/microsoft-blockchain-cloud-azure/

Un hasard ? Je ne crois pas… Microsoft ne fait pas les choses au hasard…

Pour finir, il reste à noter un ensemble foisonnant d’initiatives plus ou moins variées, proposant des “frameworks” permettant l’usage de la BlockChain dans le cadre de la gestion des identités – par exemple [ LifeID ] dont la promesse est de proposer un framework Open Source intégrant BlockChain + Identity. La plupart de ces solutions n’ont pas de business model vraiment avéré et la liste des futurs survivants dans ce nouveau monde reste complexe à réaliser…

Collusion : Tracer l’usage de votre identité et de votre comportement par des tiers pendant vos sessions web

Nous en sommes plus ou moins conscients, mais chaque connexion sur un site web génère des dizaines de liens et de connexions vers des sites « espions », que ce soit par le fait que nous sommes connectés en session sur un autre site web dans un autre onglet, que ce soit via des extensions du navigateur ou que ce soit tout simplement parce que le site web sur lequel nous naviguons intègre lui-même des plug-in tiers (Google AdWords par exemple) – bref, des dizaines de raisons techniques voulues ou non, permettent à des tiers de suivre, scruter, analyser puis revendre les informations liées à notre comportement de « surfeur Web ».

La fondation Mozilla propose un nouveau plug-in pour Mozilla nommé Collusion permettant d’analyser en temps réel les connexions vers les fameux sites « espions » ou « caché » qui scrutent la session web pendant votre connexion aux différent sites web.

Pour installer cette extension, il suffit de se rendre sur ce site : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/lightbeam/

Cliquer sur « +Add to firefox » – L’extension s’installe alors dans le navigateur. Une fois l’extension installée, une page web s’affiche dans votre navigateur Firefox :

Ensuite, lorsque vous êtes en session dans Firefox, un nouveau bouton est disponible, lorsque vous cliquez sur l’icône de l’extension, un onglet supplémentaire s’affiche afin de visualiser en temps réel les connexions vers les sites « espions ».

Deux vues sont possible, la vue de type Graph et la vue de type List.

Il est également possible d’exporter les informations collectées.

Vue Graph :

Vue List :

Encore au stade expérimental, cette extension vous permettra de suivre en temps réel les sites et services qui tracent vos activités lors de vos sessions de surf, non content de vous dresser une cartographie de ces tiers, l’extension va plus loin en montrant les interactions qui lient les sociétés entre elles.

Ne prenez pas peur, W.A.L.