Utilisation d’Active Directory pour le stockage des maps NIS UNIX/Linux via la Centrify NIS Gateway [1/3]

 

Comme indiqué dans un de mes derniers posts, Microsoft a annoncé la suppression de certains services Unix majeurs au sein de Windows 2016 et donc d’Active Directory 2016.

Au travers de mes projets, je rencontre de nombreuses sociétés qui utilisent des environnements mixtes Microsoft/Unix, et il est clair que les services NIS ont la vue dure… Bien sur, il ne faut pas gérer les authentifications et les autorisations via NIS, au profit d’utiliser Kerberos et LDAP. Je ne vais pas rentrer dans les détails ici, mais c’est comme dans Ghosbusters, utiliser les services NIS, c’est “mal”… Néanmoins, pour de nombreuses organisations, l’élimination totale des services NIS est un véritable challenge, car ces même organisations gère depuis des dizaines d’années des informations très importantes pour leur production dans ces fameuses map NIS (automount ou autre).

L’idée est donc généralement d’utiliser Kerberos/LDAP pour utiliser les services d’authentification et d’autorisation d’Active Directory et un service NIS “gateway” qui permettra d’accéder à Active Directory de façon sécurisée pour proposer le service NIS server depuis cette gateway. De cette façon, on obtient le meilleur des deux: on sécurise les services d’authentification par Kerberos et on permet à l’organisation de continuer à utiliser NIS pour exposer des maps “legacy”.

capture20160403202213508

Nous allons donc utiliser les services de NIS gateway proposés par la solution Centrify pour réaliser cette prouesse technologique et fonctionnelle Smile

Pour ce, nous allons paramétrer une workstation Fedora 23 en tant que passerelle NIS vers Active Directory.

Tout d’abord, il faut bien paramétrer votre Fedora pour vous assurer de lui donner un nom hostname qui corresponde à votre besoin et lui donner un paramétrage IP qui permette à cette passerelle NIS de communiquer avec Active Directory. Nous considérons ici, que les paramétrage basiques d’installation et de paramétrage de Zones Centrify ont déjà été effectués.

1/ Paramétrage du hostname

capture20160403204153493

Dans notre exemple, le hostname du futur serveur NIS sera: nisserver01.demo.local

2/ Vérification du service SSH

Nous allons vérifier que le service SSH Server est présent sur la machine, ceci afin de nous permettre de transférer les package de l’agent Centrify et de la NIS Gateway sur le futur serveur NIS

capture20160403204414276

Si le serveur SSH n’est pas installé, renseigner la commande suivante pour installer les packages:

capture20160403204724703

Une fois que les packages SSH sont installés, démarrer le service SSH serveur

capture20160403204915783

3/ Transfert des packages sur la machine

Via WinSCP, nous allons transférer l’agent Centrify de la version Centrify Server Suite 2016 sur la machine (dans le répertoire/tmp) pour une fedora 23, le nom du package est centrify-suite-2016-rhel4-i386.tgz

capture20160403205117288

4/ Installation de l’agent Centrify

Vérifier que l’agent est bien dans le répertoire /tmp:

capture20160403210045886

Décompresser le package de l’agent:

capture20160403210228837

Lancer l’installation de l’agent:

capture20160403210414251

Le script d’installation va lancer une vérification pour voir si la plateforme sera compatible avec l’installation de l’agent – si aucun test ne sort en “failed”, l’installation sera possible, les “warning” ne sont pas rédhibitoires pour l’installation:

capture20160403210626167

Choisir d’installer la version Enterprise ou Standard, en ce qui nous concerne pour le service NIS, cela n’a aucune importance – dans notre exemple, nous choisissons Enterprise [E]:

capture20160403210930120

Choisir de lancer adcheck à nouveau (pour être sur…) et renseigner les informations liées à Active Directory que demandera le processus d’installation – dans notre exemple, nous allons rejoindre une zone Centrify nommée arizona, notre futur serveur NIS fournira donc des services NIS pour cette zone Centrify – choisir de ne pas redémarrer à la fin de l’installation:

capture20160403211412414

Une fois les informations fournies, le processus d’installation vous demande de valider une dernière fois les informations fournies avant installation et paramétrage de l’agent:

capture20160403211646995

Le processus d’installation commence – après le processus adcheck, valider l’installation de l’agent:

capture20160403211958028

capture20160403212104744

L’installation se termine avec l’installation des agents Centrify:

capture20160403212219329

Nous allons maintenant installer le package permettant de mettre à jour le serveur SSH livré avec l’OS par la version serveur SSH Centrify qui permet une meilleure intégration au niveau de l’authentification Kerberos intégrée:

capture20160403213437402

Nous allons maintenant installer le package du serveur Centrify NIS Gateway:

capture20160403213822508

Nous allons maintenant pouvoir redémarrer le système !

Lors du prochain article, nous verrons ensemble le paramétrage de l’agent Centrify, le paramétrage du service NIS Gateway et nous publierons quelques maps NIS dans Active Directory afin de les rendre accessibles pour des clients NIS Unix/Linux sur notre réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.