Microsoft Azure Stack: enfin !!!!!!!!!

Je veux vous faire partager mon excitation (comme dirait un américain “i am so excited”) à la sortie de Microsoft Azure Stack. En effet, cette nouvelle offre de Microsoft va permettre de créer son propre cloud interne, en se basant sur une “stack” de type “cloud service model”. Que l’on comprenne bien, pour moi l’intérêt du cloud n’est pas principalement de mettre ses “données” ou “services” à l’extérieur et d’externaliser sa propre responsabilité. Pour moi, l’intérêt majeur du cloud est de fournir un “cloud service model” est de permettre une plate-forme agile pour les utilisateurs, les développeurs, les responsables applicatifs ou les responsables business.

Il est en effet primordial de fournir “à la demande”, “as a service” les ressources, au sens large du terme, que nécessitent les métiers au sein de l’entreprise: des serveurs, des applications, du stockage, etc. Cela doit être rapide, peu coûteux, automatisé – avec à la clé: des tableaux de bords clairs, du reporting, un système de facturation et de suivi. C’est effectivement le modèle proposé par de nombreux fournisseurs de service tels que Microsoft, Amazon ou Rackspace. Néanmoins, ce service s’exécute dans un cloud public (ok, il y a des exceptions possibles, mais restons simples…) – et cela limite grandement l’utilisation de ces services: gouvernance non adaptée, règles de sécurités ou de conformités non couvertes, bande passante Internet insuffisante, dépendance même de la connectivité Internet, mauvaise réversibilité, etc.

Depuis quelques années, se développe une tendance au cloud hybride, voir au cloud privé basée notamment sur OpenStack. La difficulté réside dans le mode “puzzle” des briques technologiques impliquées dans OpenStack, avec peu de consistance et un besoin très élevé de ressources internes pour faire fonctionner la bête.

Microsoft sort maintenant Azure Stack, qui est une installation “locale”, en cloud privé du modèle “cloud service” proposé par Microsoft dans son cloud public Azure. Et franchement, je pense que cette solution a énormément d’avenir, en apportera de la consistance, du support professionnel et des évolutions programmées au modèle “internal cloud service”.

L’avenir des équipe IT est de travailler sur l’architecture de ce type de modèle, et de permettre l’agilité complète du SI, maintenant cela va être possible de façon simple pour toutes les tailles d’entreprise ou même à l’échelle d’un service particulier au sein d’une entreprise. A terme, les entreprises qui ne vont pas adopter ce type de modèle verront un handicap croissant se greffer sur leur performance et rentabilité, année après année. Bien sur, cela suppose des briques essentielles qui ne sont pas des briques purement IT, pour moi 3 briques essentielles sont nécessaires à ce type de modèle:

  • un sponsoring direct du CTO & du CFO
  • un système de facturation interne
  • la définition d’un catalogue de service

J’encourage tous mes lecteurs à planifier d’ici la fin de l’année une évaluation de Microsoft Azure Stack, car celui ci sera peut être au centre de leurs activités futures dans les années à venir. Le service IT interne a de la valeur, de l’expérience, des idées et bien maintenant prouvons le.

Quelques explications complémentaires disponibles sur cette vidéo:

” And, i am so excited 😉 “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*